Carlos et Jason Sanchez

 sanchez portrait1Les frères Carlos et Jason Sanchez se soucient de la mort. Essentiellement. Leur image sont hantée de ce qui rôde dans les couloirs de nos peurs, de ce qui souffle froid sur les nuques, de ce qui souffle et brûle dans les explosions des attentats, il y est question de faucheuse intime, mais aussi de moissonneuse des foules, de noirceurs en devenir et d’obscurités passées. La mort, les natifs de Montréal explorent son jupon avec une rigueur photogénique parente du cinéma, et cela donne ce film-photo qui descend aux tréfonds du Mal absolu comme de ce qui nous accompagne au quotidien, de façon presque anodine. Actuellement en train d’écrire un scénario de long métrage qui est en développement avec les films de Micro_scope de Montréal (Incendies, Monsieur Lazhar ). Carlos et Jason seront en tournage… Pour 2014. 

——————————————————————————————————————————————————–

Crematorium

Crematorium – 2006 – 30″ x 85″ – Edition of 6 / 2AP

« La mort ne fait pas de distinction, elle est sans pitié, c’est pourquoi nous la craignons tous. Elle peut aussi se faire désirer, être souhaitable, la fin bienvenue d’un long voyage. Il y a en fait de nombreuses facettes au masque de la mort et de nombreuses approches possibles pour explorer visuellement et conceptuellement un sujet qui touche la vie de chacun ». C’est ainsi que les frères Sanchez trace le sillon d’une démarche délicate et ambitieuse. Ils s’y tiennent avec une conviction et un sens plastique qui forcent l’admiration. « Leurs photographies sont étranges tableaux vivants qui se lisent comme des récits brisés, des scènes luxuriantes et complexes qui explorent des paysages psychologiques, laissant le spectateur avec la possibilité de débloquer un scénario caché ».

——————————————————————————————————————————————————–

Drifter

Drifter – 2007 – 60″ x 88″ – Edition of 5 / 2AP

Elle est là.

Par Yann Datessen

Elle est là, au bout de la route, nous attend.  Elle vient s’offrir en cadeau d’un anniversaire d’enfance où nous comprenons que nous ne sommes finalement pas immortels. Elle prend un dernier verre d’essence dans un fauteuil calciné et trinque au plaisir de son dernier méfait. Elle est là, sous la voûte du ciel bleu des villes outragées par la folie des ouvreurs de soutes, elle est là au bout de la route, d’un rail, d’une lame de fond, elle nous attend.

——————————————————————————————————————————————————–

Gas Chamber No.1

Gas Chamber No. 1 – 2008 – 60″ x 80″ – Edition of 3 / 2AP

Elle nous attend dans les airs : l’oxygène qui manque, chambres à douches aux vapeurs de zyclon, les chambres froides aux relents âcres de son parfum, dans les fumées des crématoires ou dans les gaz à respirer des malades, dans les souffles de poussières des attentats, les encens d’opium aux gosiers des peuples enragés : c’est l’haleine de la mort.

——————————————————————————————————————————————————–

Identification

Identification – 2007 – 53″ x 67″ – Edition of 5 / 2AP

Elle nous attend sous la terre: la glaise qui fera le fossile blanc de nos squelettes comme l’éclat du sourire de la mort elle-même, l’argile, les boues, les boues des glissements de terrain, les charniers dans lesquels attendent les bouches d’épingle affamées, dans la neige mêlée de nos lymphes, elle attend dans les ciments, la pierre de taille trophée de nos mémoires, le marbre avec notre nom, après le coup de marteau sur le crâne, après la morsure des chiens, après le dérèglement quelque part de nos chairs, la mort qui a son adresse en-dessous festoie du terreau de jeu où nous irons.

——————————————————————————————————————————————————–

John Mark Karr

John Mark Karr – 2007 – 60″ x 95″ – Edition of 5 / 2AP

Elle nous attend par le feu de ses impatiences, y lâche ses enfants : les tubes d’acier qui tire leurs dents de lait, c’est si facile que des apprentis faucheurs suffisent, la mère, elle, s’occupe des incendies mangeurs de bois, mangeurs de lits, mangeurs de forêts, mangeurs de planètes, de tout ce qui se cuit, les feux du diable, les feux des usines, les feux des soleils, la peau des hommes en pâte à mâcher pour les dents de ses enfants, dents de sagesse, l’orgueil qui rend fou, l’orgueil qui rend feu, l’orgueil en dessous des projecteurs, le feux des fous, le feux des fards, le feux des flammes, chaleur de ses bras impatients.

——————————————————————————————————————————————————–

Last Embrace

Last Embrace – 2009 – 60″ x 108″ – Edition of 3 / 2AP

Elle nous attend dans l’eau, dernier refuge de ceux qui seront passés entre les gouttes, gouttes d’acide, les liqueurs qui changent les trajectoires, sur la glace des caoutchoucs qui dérapent, venin aux gueules projetées des animaux dérangés, poisons vengeurs sous toutes ses formes, fiole du dernier désespoir, pétrole, sperme noire pour vagins mécaniques, dose létale, la salive d’arsenic, le crachat de l’insulte, mourir de honte, l’écume et le mucus du phénol, du curare et de la ricine, mais sinon l’eau suffit, l’eau des pleurs, les fleuves et les mers, la pluie qui les fait monter, le sang contaminé, les assoiffés des produits du chaos, les assoiffés de sueurs, l’urine de la mort où l’on s’y noie.

——————————————————————————————————————————————————–

Natural Selection

Natural Selection – 2005- 24″ x 96″ – Edition of 6 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

Rescue Effort

Rescue Effort – 2006 – 42″ x 74″ – Edition of 5 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

The Everyday

The Everyday – 2009 – 57″ x 120″ – Edition of 3 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

The Gatherer

The Gatherer – 2004 – 60″ x 74″ – Edition of 5 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

The Hurried Child

The Hurried Child – 2005 – 60″ x 76″ – Edition of 5 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

To Control

To Control – 2009/2010 – 60″ x 106″ – Edition of 3 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

Abduction

Abduction – 2004 – 60″ x 73″ – Edition of 5 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

After The Fire

After the Fire – 2005 – 60″ x 83″ – Edition of 5 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

Atom Bomb Dome. Hiroshima

Atomic Bomb Dome, Hiroshima – 2010 – 41″ x 66″ – Edition of 5 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

By the Skin of His Teeth

By the Skin of His Teeth – 2010 – 60″ x 75″ – Edition of 3 / 2AP

——————————————————————————————————————————————————–

A Motive For Change

A Motive For Change – 2004 – 60″ x 75″ – Edition of 5 / 2AP

LE SITE DE CARLOS ET JASON SANCHEZ : ICI

*Avec l’aimable autorisation de la gallerie TORCH, Amsterdam.

Leave a Reply